Le prophète Elie



Le prophète Elie est considéré comme le père du carmel, son origine. Un lien spirituel fort unissent Elie et le carmel: la volonté de servir Dieu, l'apprentissage de la confiance absolue en Lui, la confiance en Son infinie miséricorde, le témoignage visible de la présence du Dieu Vivant au coeur de l'humanité et de la société. Le prophète inspire le carmel qui, à son tour, devient prophétique.  


La vie d'Elie est marquée par de longs temps passés dans la solitude et le silence, dans le désert, sur la montagne, près de la source. Mais ces temps sont toujours accompagnés d'un mouvement le ramenant aux êtres humains, le faisant aller en ville. Il est toujours porteur de ce message: "c'est le Seigneur qui est Dieu" (1 Rois 18, 21).


Sa vie de prophète débute avec un message difficile qu'il est chargé d'annoncer au roi :  "il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sinon à ma parole" (1 Rois 17, 1). Dieu conduisit Elie dans la vallée du Kérith, près d'un torrent, afin qu'il s'y cache. Pour Elie, ce fut un temps d'apprentissage de la confiance : la nourriture lui fut apportée par les corbeaux. Mais au bout d'un certain temps, Elie dut retourner vers les êtres humains.


Sur le Mont-Carmel, Elie attend la pluie tant attendue, signe de la bénédiction de Dieu. Cette pluie si nécessaire à la vie. Attendre un signe de la bénédiction de Dieu... L'attente peut être longue. Il faut parfois attendre dans l'obscurité. Finalement, il y eut une grosse averse (1 Rois 18, 45); pas seulement quelques gouttes, mais de l'eau en abondance. De la vie en abondance.


Suivit ensuite une période de course à pied. Dévaler la montagne et courir pour rejoindre la route. S'enfuir en courant, dans le désert, craignant pour sa vie menacée par la femme du roi. Dans le désert, il se couche sous un genêt isolé. Maintenant ça suffit, c'en est assez. Mais un ange le réveilla.


Elie devait poursuivre sa route, jusqu'au Mont Horeb. Là dans le silence d'un souffle ténu, il rencontre Dieu. Mais il ne devait pas rester là. "Reprends ton chemin, par le désert, jusqu'à Damas" (1 Rois 19, 15). Elie devait retourner vers les êtres humains.







Lève-toi et mange, car autrement le chemin serait trop long pour toi (1 Rois 19, 7)